AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Elder Scrolls V : Skyrim

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryusaki
Admin
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 27

MessageSujet: The Elder Scrolls V : Skyrim   Dim 13 Mai - 23:10



Bonjour à tous ! Ça faisait un petit moment que je devais faire ce test.



Skyrim est un nom que tout le monde a entendu prononcer aujourd'hui mais que vaut réellement ce jeu de rôle à la première personne ?
Tout d'abord, vous entrez dans un univers totalement inconnu, on vous raconte rapidement l'histoire d'Ulfric et de la guerre qui l'oppose à l'Empire suite à l'assassina du roi de la contrée de Skyrim (Ou Bordeciel comme elle est appelée plus couramment). Vous apprendrez très vite également que les dragons sont de retour après des siècles d'absence et que vous êtes justement le fils-de-dragon, le Dovahkiin, qui aura le pouvoir de chasser et tuer les dragons et d'en absorber les pouvoirs. Vous pourrez pour cela user de toute la panoplie habituelle du personnage de jeu de rôle : Épées, haches, masses, arc ...

Bethesda Softworks vous plonge immédiatement dans l'univers du jeu, puisqu'à peine votre personnage crée, un dragon vous attaquera vous et les gardes qui voulaient vous exécuter. Vous aurez alors le choix parmi plusieurs races (Elfes, orcs, hommes ...), chacune ayant ses caractéristiques. Les choix se limitent alors au choix de la race et du physique. Fini de choisir sa classe en début de partie et fini de regretter ses choix. Car Skyrim vous propose un système évolutif très complet vous permettant d'optimiser chaque point qui vous semble essentiel (Arme à une main, Arme à deux mains, Archerie, Bouclier, Magie, Crochetage, Furtivité et bien d'autres), vous permettant ainsi de créer le guerrier parfait à vos yeux.
Par contre, finis les points de dextérité, de force etc à distribuer. On vous proposera d'augmenter uniquement votre santé, votre magie ou votre vigueur à chaque montée de niveau, puis distribuer un point de compétence dans l'un des domaines cité plus haut.


On notera également l'impossibilité d'évoluer très vite afin de faciliter sa progression, puisque le niveau des ennemis est généré selon le votre. Ainsi un dragon vous posera toujours le même défi et un certain challenge pour les plus forts d'entre eux.
En parlant de dragon, il faut savoir qu'à partir d'un certain moment du jeu, vous pourrez vous faire attaquer par l'un de ces derniers à tout moment, le lieu et l'instant étant totalement aléatoire. Sachant donc que vous pouvez être à proximité d'une ville et ainsi être aidé par les gardes, ou alors dans une grande plaine, sans aucune aide ou abris. La large palette d'armes vous permet alors d'aviser selon la situation. Soit vous attaquer à l'arc et restez à distance si le terrain vous le permet, soit vous attendez que la créature mette pied à terre et vous l'attaquer à l'arme de mêlée.

Coté bande sonore, Skyrim est très prenant. Les musiques vous enchantent lors des longues distances que vous parcourrez (Car oui, dans Skyrim, on marche énormément !), et surtout, certains affrontement deviennent véritablement épiques grâce au fond musical.



C'est au niveau de la réalisation que l'on pourrait se permettre de poser un bémol. Car si les textures sont plus soignées que dans Oblivion (L'épisode précèdent), elles sont victimes d'un certain retard, mais restent pour autant très agréables et ne sont donc pas condamnables. C'est principalement le nombre de bugs techniques effarent qui choquera tout le monde. Dragon qui volent de travers, ennemis qui s'arrête subitement de bouger, jeu qui freeze, Temps de chargement excessivement longs... Et j'en passe.

Heureusement pour nous, les temps de chargement ne sont présent que lorsque l'on franchi les portes d'une ville, d'une maison ou que l'on entre dans un donjon. Ce qui permet de ne pas interrompre vos voyages à travers la région qui seront bien assez long comme ça. Bien sûr, pendant ces long voyages, ne vous étonnez pas si vous tombez sur un dragon, des brigands qui vous assaillent, des créatures hostiles qui défendent leur territoire ou encore un barde qui veut vous raconter les dernières nouvelles. Car oui ! Skyrim est une région bien vivante et compte plus d'une centaine de lieux à découvrir (Grottes, repaires, villes, fermes, tombeaux...), autant de donjons à explorer et à piller. De plus, si vous débarrassez une garnison des bandits qui l'occupent, ne vous étonnez pas si en revenant plus tard, l'Empire ou les hommes d'Ulfric en ont pris le contrôle. C'est la guerre et les factions qui s'affrontent sont bien actives !

Enfin les villes et villages sont actifs eux aussi, et ne vous avisez pas d'attaquer les habitants, sous peine de vous faire vite terrasser par les gardes et habitants. Les commerces quant-à eux sont nombreux et variés, et possède leur propre trésorerie, ce qui vous empêchera de revendre tout votre butin à un pauvre marchand de pain. Ces habitants auront également vent de vos faits et gestes lorsque vous laissez des témoins. Ainsi,évitez de tuer de pauvres innocents aux yeux de tous, car votre réputation en souffrirai. Retenons bien un point : Skyrim est un jeu vivant !


NOTES :

Scénario : 16/20
Vous êtes l'élu qui devra détruire les dragons et sauver Bordeciel, tandis qu'une guerre se déroule entre 2 factions ... On a vu plus original, mais le nombre de quêtes et d'histoires annexes (Les bardes, les compagnons, les Sombrages...) vous narrerons beaucoup d'histoires. Notez également la présence de nombreux livres qui vous racontent l'histoire de la région, ce qui pousse finalement ce scénario jusqu'au bout, créant un univers réellement complet, d'où cette note.

Maniabilité : 12/20
Bien que le jeu offre des possibilité illimitées en matière de personnalisation. Vous gérez chaque main de votre aventurier (Main gauche bouclier, magie ou arme, main droite magie ou arme...) Le jeu pourrait être parfait s'il n'était pas à ce point rempli de bugs. Je vous conseille la version PC qui est "apparemment" plus légère sur ce point. Les temps de chargement sont moins conséquents et les freezes moins fréquents.

Bande son : 19/20
Rien à redire sur ce point. Certaines musiques sont devenues cultes sur le net. Les combats contre les dragons sont animés par des musiques épiques, les ambiances de villages sont parfaitement réalisées, et les airs lorsque des phases d'explorations sont très doux. Ce petit point en moins est attribué aux doublages de certains personnages qui ne sont parfois vraiment pas convainquant. MAIS dans l'ensemble, l'ambiance sonore est tout bonnement excellente.

Graphismes : 16/20
JE SAIS ! Les textures affichent un retard de quelques années, mais la richesse des environnements est excellente. Chaque pièce, chaque tunnel est rempli d'objets divers. Les plaines et les montagnes qui arborent Bordeciel vous offrent un paysage magnifique, que vous ne vous lasserez pas d'observer lors de vos chevauchées à travers la région.

Note Générale : 17/20
Un excellent jeu, des dizaines d'heures, des tonnes de quêtes, des possibilité illimitées de personnalisation du personnage. Malheureusement gâchés par des bugs récurant, parfois trop frustrants. La qualité du jeu est toutefois incroyable et on ne peut que conseiller de jouer à ce jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxvideo.positiforum.com
 
The Elder Scrolls V : Skyrim
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde du Jeu video :: Tests :: Playstation 3-
Sauter vers: